FAQ

Delahaye 135M Cabriolet Chapron 1948

Mise à prix
210000

Fin de présentation

Carte d'identité

Estimation : 260.000 - 310.000 €

Durée de l'enchère : 8 jours

 

Delahaye 135M Cabriolet Chapron 1948

N° de lot : #44

Prix de réserve : oui

Localisation : Belmont-de-la-Loire, 42

N° de châssis : 801025

Kilométrage lu : 1450 kms – certifié depuis restauration

Moteur d’origine refait intégralement en 2011

6 cylindres en ligne 3.557 cm³ - 3 carburateurs Solex inversés de 40

Boite de vitesses électromagnétique Cotal à 4 rapports + marche arrière

Crème, cuir marron, capote marron

Origine française

Matching number

Carrossée par Henri Chapron

Historique retracé

Restauration intégrale entre 2009 et 2012

Etat "Concours"

Certificat immatriculation français normal

Vendeur : professionnel

Club relatif : http://www.delahayeclub.com/

Delahaye 135M Cabriolet Chapron 1948

Nous invitons les personnes intéressées pour venir voir cette voiture ou la faire inspecter à prendre directement contact avec nous : 02.35.60.92.74 ou contact@levoiturist.com.

Interested parties are invited to contact Le Voiturist (+33 235.609.274 or contact@levoiturist.com).Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieurLa marque Delahaye est certainement de celles qui ont le plus fait rêver les amateurs de belles carrosseries. Son modèle « 135 » qui vit le jour au beau milieu des années trente a plus que tout autre inspiré les grands carrossiers. Des plus sages aux plus exubérants, sans oublier les grands classiques, tous se sont essayés sur ce merveilleux châssis aux proportions idéales pour donner libre cours à leur créativité. Car, tradition oblige, et luxe ultime, l’acheteur d’une Delahaye pouvait retenir le carrossier de son choix, le constructeur se bornant à livrer des « châssis-moteur » pour que la voiture finie lui soit livrée avec une personnalisation sans égal.

The Delahaye brand is certainly one of the ones that has made lovers of beautiful coachwork dream the most.Delahaye is certainly one of the brands that has made beautiful coachwork’s lovers dream the most. His "135" model, which was created in the mid-1930s, inspired the great coachworkers more than any other. From the wisest to the most exuberant, not to mention the great classics, everyone has tried their hand at this wonderful chassis with its ideal proportions to give free rein to their creativity. Because, by tradition, and ultimate luxury, a Delahaye client could choose the coachworker of his choice, the manufacturer simply delivering "chassis-engine" so that the finished car would be delivered with unparalleled personalization.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieurLe véhicule que nous vous présentons a été carrossé par Henri Chapron, qui fut certainement le représentant incontesté du grand classicisme français. A mi-chemin entre les lignes délibérément "futuristes" de certains et les productions trop banales des autres, Henri Chapron a toujours su cultiver le juste milieu en produisant des voitures simplement belles, intemporelles et surtout faites pour être conduites. 

The coachwork of the motorcar we are presenting to you was made by Henri Chapron, who was certainly the undisputed representative of the great French classicism. Halfway between the deliberately "futuristic" lines of some and the too banal productions of others, Henri Chapron always knew how to cultivate the right balance by producing cars that are simply beautiful, timeless and above all made to be driven.Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieurHistorique (1) : Mr Leblanc, dirigeant des Distilleries de Bretagne et de Normandie réunies, fut le tout premier propriétaire de la Delahaye 801025. Mr Leblanc était installé au numéro 5 de la rue Lincoln, à Paris. Pour la petite histoire, le regretté Jean-Pierre Bernard, qui fut le premier président du Club Delahaye, avait raconté à l’occasion des recherches historiques menées par le vendeur que « La » vitrine parisienne du constructeur Delahaye se trouvait sur l’avenue des Champs Elysées, juste au coin de la rue Lincoln. On ne peut s’empêcher de penser que Mr Leblanc, le matin ou le soir, en allant ou en revenant du travail a dû s’arrêter bien des fois pour contempler les modèles exposés. L’endroit est exactement au 75, Avenue des Champs Elysées, là où se situe de nos jours le très renommé pâtissier « Ladurée ». 

History (1): Mr Leblanc, manager of the Distilleries de Bretagne and Normandie réunies, was the very first owner of the Delahaye 801025. Mr. Leblanc used to live at number 5 rue Lincoln, in Paris. For the record, the late Jean-Pierre Bernard, who was the first president of the Delahaye Club, told during the historical research conducted by the seller that "The" Delahaye Parisian showroom was on the Avenue des Champs Elysées, just at the corner of rue Lincoln. One cannot help but think that Mr. Leblanc, in the morning or evening, on his way to or from work, had to stop many times to contemplate the models on display. The place was precisely at 75, Avenue des Champs Elysées, where the famous pastry chef "Ladurée" is nowadays located.Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieurHistorique (2) : Les documents en possession du vendeur – issus des archives Chapron – montrent que les choix du modèle, des options et des aménagements personnalisés ont été effectués avec soin. En effet, le premier bon de commande date du 1er mars 48 mais la facture finale a été établie le 23 mars 1949. Le montant s’élevait à 693 640 Frs, pour la carrosserie seulement. Et plus de 86 000 Frs de taxes. A savoir que le salaire annuel moyen d’un ouvrier en 1949 était de l’ordre de 250 000 Frs. Nous ne savons pas combien de temps Mr Leblanc a conservé la voiture, toujours est-il que nous la retrouvons en 1963 dans les mains de Mr Michel Picard, architecte habitant au Lavandou, dans le département du Var.

History (2): The documents in the seller's possession - from the Chapron archives - show that the choice of model, options and personalised arrangements have been made with care. Indeed, the first purchase order dates from the 1st  of March 1948 but the final invoice was issued on  March 23rd 1949. The price was 693,640 Franc, for the coachwork only. And more than 86,000 Franc in taxes. Namely, the average annual salary (wage) of a worker in 1949 was about 250 000 Franc. We do not know how long Mr Leblanc has kept the car, but we still find it in 1963 in the hands of Mr Michel Picard, an architect living in Le Lavandou, in the Var department.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieur-detailHistorique (3) : A peine une vingtaine d’années après la mise en circulation de la Delahaye, les temps ont bien changés. La mode est à la voiture de « Monsieur tout-le-Monde » et seuls quelques passionnés s’intéressent encore à ces productions considérées désormais comme incongrues et image d’une époque à jamais révolue. 
En 1966, Michel Picard, le propriétaire d'alors, décide de mettre fin à son histoire d’amour avec la belle Delahaye et la confie à un garagiste pour la livrer à un casseur, au vil prix du métal qui la compose. Mais le garagiste était sans doute un sentimental, un visionnaire ou tout simplement un pragmatique : il se débrouilla pour dénicher un amateur (à moins que ce fut lui-même) pour sauver la Belle en contrepartie d’une somme « pharaonique »... Pour 150 NF de 1966, une voiture d’exception ne finit pas à la ferraille. Pour mémoire, le salaire annuel moyen d’un ouvrier en 1966 était de l’ordre de 10.000 NF. Les temps avaient vraiment changé.

History (3): Barely twenty years after the Delahaye was put into service, times have changed significantly. Fashion is for Mr. Average’s car and only a few enthusiasts are still interested in these productions considered now as incongruous and an image of a forever gone era.

In 1966, Michel Picard, the owner at the time, decided to put an end to his love affair with the beautiful Delahaye and entrusted her to a garage to deliver her to a breaker, at the vile price of the metal she was made of. But the garage owner was probably a romantic, a visionary or simply a pragmatic: he managed to find an amateur (unless he was himself) to save La Belle in exchange for a "pharaonic" sum... For 150 New Francs of 1966, an exceptional car does not end up being scrapped. As a reminder, the average annual salary of a worker in 1966 was around NF 10,000. Times had really changed.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieurHistorique (4) : A partir de là, la trace des autres propriétaires se perd dans les mémoires et ce n’est qu’en 2010 que la Delahaye 801025 est acquise par son actuel propriétaire. Elle se trouve alors à l’état d’épave non roulante. Mais cette fois-ci, plus question de l’envoyer à la casse. Elle allait être restaurée... Et de A à Z ! 
NOTA : Les recherches historiques menées n'ont pas permis de combler le trou entre Mr Leblanc et Mr Picard. La carte grise de ce dernier mentionne un précédent propriétaire dans le département de la Moselle. Les archives départementales ont été contactées mais la réponse laissa le propriétaire dramatiquement sans espoir :  
"En réponse à votre courriel, j'ai le regret de vous informer que pour une raison matérielle de gain de place que je déplore vivement, la préfecture a reçu l'autorisation de détruire les registres d'immatriculation anciennes il y a plus de 25 ans. Nous n'avons gardé qu'un spécimen de registre pour des années sans rapport avec l'âge de votre automobile."

History (4): From then on, the trace of the other owners is lost and it is only in 2010 that the Delahaye 801025 is acquired by its current owner. She was then in the state of a non-rolling wreck. But this time, there was no way to scrap her. She was going to be restored.... And from A to Z!

NOTE: The historical research has not made it possible to fill the gap between Mr. Leblanc and Mr. Picard ownerships. The latter's registration document mentions a previous owner in the Moselle department. The departmental archives were contacted but the answer left the owner dramatically hopeless: 

"In response to your e-mail, I regret to inform you that for space saving reasons, which I deeply regret, the prefecture was authorized to destroy the old registration books aged 25 years and (or) more. We have only kept a specimen book, unfortunately not the period you are looking for."

Restauration (1) : L'état dans lequel la Delahaye 801025 fut acquise ne laissait aucune alternative. Toutes les pièces furent démontées, jusqu'au dernier écrou. Et, repartant d'un châssis nu, la restauration fut patiemment entreprise.

Restoration (1): The state in which the Delahaye 801025 was acquired left no alternative. All parts were dismantled, down to the last nut. And, starting from a bare chassis, the restoration was patiently undertaken.

Restauration (2) : Chaque pièce démontée fut dès lors nettoyée, restaurée, réparée ou remplacée en respectant au mieux les données d'origine. Rien ne sera laissé au hasard : les bois de structure seront intégralement refaits, la mécanique d'origine sera remise à neuf et une nouvelle sellerie prendra place dans l'habitacle refait. L'ensemble des trains roulants sera repris, le pont arrière sera revu avec l'élimination des jeux, toutes les pièces d'usure et de la câblerie seront remplacées. Cette restauration, effectuée dans les règles de l'art, durera plus de deux ans.

Restoration (2): Each dismantled part was then cleaned, restored, repaired or replaced in the best possible respect of the original data. Nothing was to be left to chance: the structural wood would be completely redone, the original mechanics would be refurbished and a new upholstery would be installed in the renovated cabin. All the running gear would be taken back, the rear axle would be revised, all wear parts and wiring would be replaced. This restoration, carried out in accordance with the rules of the art, would last more than two years.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieurAujourd'hui dans un état concours, cette Delahaye 135M carrossée par Henri Chapron a retrouvé une peinture couleur crème de haute qualité bénéficiant d'une belle profondeur et soulignant à merveille son magnifique dessin. Les chromes sont en parfait état, les phares Marshall d'origine sont présents, en parfait état et fonctionnels. Les plaques numérotées 6579 du carrossier sont présentes sur chaque flanc de l'auto. La capote en mohair marron est neuve et son mécanisme a été restauré. Elle autorise trois positions : fermée, semi-ouverte (couvrant la banquette arrière) et ouverte. 

Today in Concours condition, this Delahaye 135M by Henri Chapron has a high quality cream paint underlining its magnificent design. Chromes are in perfect condition, original Marshall headlights are present, in perfect condition and functional. The Chapron numbered 6579 plates are present on each side of the car. The brown mohair hood is new and its mechanism has been restored. It allows three positions: closed, semi-open (covering the rear seats) and open.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieur-detailL'intérieur a retrouvé sa splendeur d'antan avec une sellerie neuve en cuir marron recouvrant les deux sièges avant et la banquette, cuir que l'on retrouve également au centre de la planche de bord, sur la jante de l'élégant volant à trois branches et dans l'habitacle. Les boiseries intérieures ont été refaites et sont en parfait état et les moquettes beiges à passepoil assorti au cuir sont neuves.

The interior has been restored to its former glory with a new brown leather upholstery covering the seats, the centre of the dashboard, the rim of the elegant three-spoke steering wheel and the passenger compartment. The interior woodwork has been redone and is in perfect condition and the beige piped carpets matching the leather are new.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-interieurLe "moutardier" de commande de la boite électromagnétique Cotal situé sur la colonne de direction permet d'enclencher les quatre rapports du bout des doigts sans effort, la commande de l'inverseur située au plancher permettant de sélectionner la marche avant ou la marche arrière.

The "mustardier" for controlling the Cotal electromagnetic gearbox located on the steering column allows you to engage all four gears with your fingertips without any effort, while the inverser control located on the floor allows you to select forward or reverse gear.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-interieurLa mécanique d'origine, un six cylindres en ligne de 3.557 cm³ à vilebrequin à quatre paliers et alimenté par trois carburateurs Solex inversés de 40, a été confiée à un rectifieur qui a notamment procédé aux tâches suivantes : réalésage des six cylindres, changement des six pistons à la nouvelle cote, rectification du vilebrequin, régulage des bielles et des paliers, alésage de la ligne d'arbre, surfaçage du plan de joint, mise en épreuve de la culasse, baguage des sièges de soupapes, etc. La boite de vitesse électromagnétique Cotal a également fait l'objet d'un démontage complet avec une réfection des électroaimants et un remplacement de l'axe principal, de la pompe et de certains pignons. Toute la partie mécanique est aujourd'hui en parfait état de fonctionnement et l'auto a retrouvé les performances de haut niveau qui étaient les siennes lors de sa mise en circulation.

The original engine, a 3,557 cm³ in-line six, four-bearing crankshaft with three Solex reverse carburettors, was entrusted to a rectifier who carried out the following tasks: re-bore the six cylinders, change the six pistons to the new dimension, rectify the crankshaft, adjust the connecting rods and bearings, bore the shaft line, surface the joint plane, test the cylinder head, ring the valve seats, etc. The Cotal electromagnetic gearbox was also completely dismantled, with the electromagnets repaired and the main shaft, pump and certain gears replaced. The entire mechanical part is now in perfect condition and the car has regained the high level of performance it had when she was first released on the road.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-moteurAujourd'hui, cette Delahaye 135M cabriolet de 1948 est dans un état concours. Le moteur d'origine fonctionne à merveille et sa superbe carrosserie Chapron lui ouvrira sans aucun doute les routes des plus beaux rallyes et concours d'élégances. Elle est proposée aux enchères avec un prix de réserve par son propriétaire, un professionnel installé à Belmont de la Loire (42). Authentique amoureux de la carrosserie française et possédant une collection déjà aboutie, ce dernier se fera un plaisir de vous recevoir pour vous faire découvrir lui-même la Delahaye "801025" pendant toute la durée de sa présentation et des enchères. 

Today, this 1948 Delahaye 135M cabriolet is in Concours condition. The original engine works perfectly and its superb Chapron coachwork will undoubtedly open up the roads to the most beautiful Rallyes and Concours d’Elégance. She is auctioned with a reserve price by its owner, a professional dealer based in Belmont de la Loire, France. Authentic lover of the French coachwork and owner of a serious collection, he will be pleased to receive you and make you discover the Delahaye "801025" himself during the duration of the auction.

Delahaye-135-m-cabriolet-Chapron-1948-exterieur

Tableau de bord

Enchère élevée210000
Nombre d'enchères0
Type de vendeurProfessionnel
Voulez-vous vraiment retirer ce véhicule de votre garage