FAQ

Packard Executive Hardtop Coupé 1956

Enchère en cours
30000

Fin de l’enchère

Carte d'identité

Estimation : 34.000 - 40.000 Euro

Durée de l'enchère : 14 jours

 

Packard Executive Hardtop Coupe 1956

N° de lot : #46

Prix de réserve : oui

Localisation : Rennes, 35

N° de châssis : 5677A

Kilométrage lu : 52.480 miles (84.500 kms) – non certifié

8 cylindres en V,  5.800 cm³

Boite de vitesses automatique "Ultramatic"

bi-ton bleu ciel / blanc

Origine USA, importée en 2017

Restauration "Frame off" aux USA entre 1997 et 2004

Parfait état de conservation et de fonctionnement

Certificat immatricultation de collection

Vendeur : particulier

Packard Executive Hardtop Coupé 1956

Packard-Executive-1956

Les automobiles Packard sont des automobiles américaines de luxe qui ont été produites de 1899 à 1958. En 1916, la firme de Detroit, Michigan, fut la première au monde à proposer une auto de série motorisée par un V12, la Twin Six. En 1954 Packard fusionne avec Studebaker pour devenir la Studebaker-Packard Corporation, mais cette fusion précipite la chute des deux marques, pour raisons financières. En 59 ans de production, 1.610.890 Packard seront sorties des lignes de production du constructeur américain.

Packard-Executive-1956 En 1956, la division Packard-Clipper de la Studebaker-Packard Corporation, déjà en situation financière délicate, décide de proposer un véhicule intermédiaire conservant l'image de luxe de la marque mais avec une base mécanique plus modeste. Ainsi nait l'Executive, disponible en berline 4 portes ou en coupé 2 portes. L'exemplaire proposé est un coupé Hardtop, véhicule rare en France et produit au total à 1.031 exemplaires en 1956, unique année de production du modèle.

Packard-Executive-1956

Importé en 2017 de l'Oregon par son actuel propriétaire, ce coupé Hardtop a subi une restauration intégrale documentée (châssis à nu) entre 1997 et 2004 dans l'Etat de Washington avant d'être acquis aux enchères à Las Vegas par un amateur résidant en Arizona. Il se présente aujourd'hui dans une combinaison bi-ton bleu ciel - blanc. Les peintures bi-ton étaient disponibles en option mais cette combinaison n'est pas la teinte d'origine, le blanc n'étant pas disponible au catalogue à l'époque. La voiture ayant été conservée dans les meilleures conditions depuis sa restauration, l'état général de ce coupé est excellent. La structure et la carrosserie sont exemptes de toute trace de corrosion. La peinture, les chromes et les pneumatiques diagonaux à flanc blanc datant de 2017 montés sur des jantes à rayons chromées sont en excellent état. Les roues arrières sont protégées par des fender skirts, des caches roues optionnels. Le vendeur précise que la roue de secours dans le coffre est également montée sur une jante à rayons et que le cric d'origine en parfait état est également présent. Les deux antennes électriques situées sur les ailes arrière sont fonctionnelles. Les brins qui dépassent devant les roues avant sont des curb feelers, les précurseurs des aides au stationnement typiques des grandes berlines des années 50. 

Packard-Executive-1956-intérieurL'intérieur a été intégralement restauré en 2004 et ne montre aujourd'hui aucun signe d'usure. La sellerie bi-ton est en parfait état, tout comme les moquettes et les garnitures. La planche de bord ne présente aucun défaut et tous les instruments sont fonctionnels sauf le compteur de vitesse, débranché par l'actuel propriétaire car en miles par heure et donc trompeur. Celui-ci est néanmoins fonctionnel et reconnectable sans problème. Le vendeur précise qu'il utilise un appareil de pesure de vitesse gps pour l'indication de la vitesse en km/h et que ce boitier amovible est inclus dans la vente. La radio d'époque AM est fonctionnelle et a été modifiée par l'actuel propriétaire pour pouvoir connecter un appareil électronique (téléphone ou lecteur MP3) via une prise jack 3.5 située dans la boite à gants. La commande de boite de vitesses Ultramatic à touche fonctionne également parfaitement. Le volant en bakélite à deux branches ne présente aucune trace d'usure. Il est intéressant de noter que le certificat d'immatriculation (de collection) de l'auto indique six places assises.

Packard-Executive-1956-moteur

On retrouve sous le capot le "petit" 8 cylindres en V de 352ci (soit 5,8 litres tout de même) à carburateur Carter 4 corps développant 275 chevaux. Il est accouplé à la boite de vitesse "Ultramatic", une transmission automatique à convertisseur de couple hydraulique avec deux vitesses plus un train épicycloïdal inversé et un blocage de convertisseur de couple. Le vendeur précise que l'échappement reproduit sur mesure à l'identique de l'original date de 2018, tout comme les freins, les roulements arrière et les poussoirs. L'arbre de transmission et le carburateur ont été reconditionnés à cette occasion. La pompe à huile à haut débit a également été remplacée en 2018. La dernière vidange, y compris la boite et le pont, date de janvier 2019. 

Packard-Executive-1956La Packard Executive représente le chant du cygne d'une des marques américaines les plus prestigieuses. Cet exemplaire en version Hardtop coupé de 1956 en parfait état de présentation et de fonctionnement est proposée aux enchères avec un prix de réserve par son actuel propriétaire munie de sa carte grise française de collection et est visible sur rendez-vous à Rennes en Ille et Vilaine.

Tableau de bord

Enchère actuelle30000
Temps restant
Fin de l’enchèreVendredi 30 août à 20:00
Nombre d'enchères0
Type de vendeurParticulier
Faire une enchèreJe me connecte pour enchérir

0 Commentaire

Pour rédiger un commentaire, vous devez vous inscrire ou bien vous connecter


ConnexionInscription
Voulez-vous vraiment retirer ce véhicule de votre garage