FAQ
Retour au voiturist’oires
le 16 juillet 2018 Allemande / Berline

Mercedes-Benz 300 a 1952

Début des enchères mercredi 25 juillet 2018.

Berline de tourisme de luxe chère et technologiquement avancée, la Mercedes 300 venait chapeauter la gamme du constructeur à l'étoile avec notamment son châssis en croix, son moteur à arbre à cames en tête, sa suspension arrière à réglage de charge, son système de lubrification intégré et son électricité 12V. La Mercedes 300 fut produite de 1951 à 1962 à 12.190 exemplaires, dont 7.646 berlines W186 entre 1951 et 1957. Elle fût surnommée "Adenauer" en hommage au premier chancelier de la République Fédérale d'Allemagne qui utilisa 6 véhicules de ce type durant sa chancellerie.

Première Mercedes-Benz d'après-guerre, cette 300 de 1952 a été achetée par le vendeur en 2013 lors de la vente aux enchères organisée par COYS pour la dispertion de la collection du musée Karl Ritter en Autriche. 

Elle est aujourd'hui proposée complète et entièrement d'origine, fait rare pour un véhicule de 66 ans. Sa peinture marron est dans un état présentable malgré quelques éraflures superficielles. On notera quelques coups sur la carrosserie au niveau du coffre arrière, du toit et du capot moteur (détails visibles dans la galerie photos). Les chromes sont en état de présentation correct, légèrement piqués.

Ayant été acquise par le musée aux USA, elle est actuellement équipée de feux avant américains. Le vendeur précise que les feux européens sont inclus dans la vente, de même que les optiques (phares et clignotants) et le bouchon de radiateur, absents sur les photos .

A l'intérieur, les sièges et panneaux de portes en velours marrons d'origine ne semblent pas avoir fait l'objet d'une quelconque restauration. Le ciel de toit est propre et bien tendu.

Un autoradio Becker Nurburg, probable option d'époque, est présent et les cendriers arrières, absents sur les photos, seront fournis avec le véhicule. Le compteur indique 7.125 kms. On peut estimer que kilométrage réel à 107.125 kms, bien qu'aucun document ne permette de le confirmer. 

Sous le capot, le 6 cylindres en ligne de 3 litres à un arbre à cames en tête et 2 carburateurs Solex développait 115 chevaux à 4.600 tr/min lors de sa sortie d'usine, permettant à cette imposante berline d'atteindre la vitesse de 155 km/h. Le moteur a été démarré pour la dernière fois en septembre 2017, sans problème particulier. On notera l'absence de batterie.

Cette Mercedes 300 a (première série) est proposée à la vente sans certificat d'immatriculation. Le futur acquereur aura à sa tâche l'établissement d'une attestation FFVE pour l'obtention d'une nouvelle carte grise. Le véhicule nécessitera également une remise en route complète.

 

1 Commentaire

Pour rédiger un commentaire, vous devez vous inscrire ou bien vous connecter


Connexion
Voulez-vous vraiment retirer ce véhicule de votre garage